Le développement de la nouvelle BMW Z5 2018, la digne successeuse de la BMW Z4 est en cours. La marque à l’hélice poursuit les tests routiers du futur roadster, œuvre commune des duettistes BMW Z5 et Toyota Supra. Celle qui partageait jusque-là sa carrosserie avec la nouvelle Toyota Supra, en sera la jumelle technique. Le coupé cabriolet change de recette s’offrant une motorisation hybride et une transmission intégrale.

Datant de 2009 et bien qu’étant resté bien conservée, la Z4 commence à accuser le poids des ans. BMW s’est donc attelé à son restylage et la relève est déjà assurée, pour une levée de rideau prévue pour l’année prochaine. Conçue en partenariat avec Toyota, qui lancera de son côté la Supra, la Z5 va radicalement révolutionner sa configuration.

nouvelle bmw z5 2018 bmw-z5

Un coupé et un roadster conçus avec Toyota

Surprise en Laponie, la mule encore lourdement camouflée laisse tout de même entrevoir sous sa combinaison polaire, quelques aspects quasi définitifs de sa plastique. La carrosserie porte bel et bien la griffe BMW, en attestent sa calandre en double haricot et son long museau qui reçoit les gimmicks stylistiques propres aux modèles de série du constructeur bavarois.

L’œil averti pourrait distinguer des ouïes latérales, des feux arrière arrondis, une lèvre de spoiler intégrée, un becquet arrière prononcé hébergeant un troisième feu stop et une double sortie d’échappement qui émarge le pare-chocs arrière. La nouvelle BMW Z5 2018 retient la capote en toile pour passer aisément du coupé-cabriolet au cabriolet.

Du côté de son binôme nippon, ce dernier se présentera en version coupé ou cabriolet hard-top, exploitant la même plateforme que la Z5 sous des formes sculptées de sportive. Outre les entrées d’air ballantes du pare-chocs avant qui évoquent singulièrement le concept FT-1 de 2014 et le double bossage du toit, son becquet arrière apparait plus proéminent et les feux arrières plus fuselés que ceux de sa congénère européenne.

Les bruits de couloir laissent entendre que le roadster BMW sera proposé dans un premier temps en version cabriolet à capote souple. Une version à toit rigide pourrait suivre plus tard en 2018.

Une motorisation hybride et une plateforme fruits d’une synergie entre Toyota et BMW

nouvelle bmw z5 2018

La nouvelle BMW Z5 2018 se met à l’hybride avec une transmission intégrale, une technologie également dispensée par la Toyota Supra. La grosse innovation technologique sera la présence de « supercondensateurs » qui se substituent aux batteries pour emmagasiner l’énergie électrique. Un choix qui a pour vocation de réduire largement l’encombrement et le poids.

Sous le capot de la futur BMW Z5 2018, se logera une transmission intégrale xDrive en option, complétée par une motorisation hybride à 6 cylindres made in BMW et une hybridation dont la firme japonaise s’est fait le porte étendard.

L’étalon germanique devrait plausiblement fendre le vent avec des moteurs turbo essence 4 cylindres 2,0 litres et un 6 cylindres 3,0 litres. Sachant que la future Supra cavalera grâce à un V6 biturbo de 400 ch, y’a-t-il des chances de voir débouler une BMW Z5 2018 badgée Motorsport ? A suivre…

Date et prix de lancement de la nouvelle BMW Z5 2018

prix-bmw-z5-2018

Si cette relève de la Z4 commence à faire parler d’elle, le constructeur allemand reste encore discret quant à sa présentation officielle. Cependant, il se murmure que le lancement de la BMW Z5 2018 pourrait intervenir à la fin de l’année 2017 au salon de Francfort voire au tout début de 2018. Aucun prix n’a été communiqué pour le moment, mais on risque fort bien d’atteindre la barre des 40 000 euros