50 ans de Mercedes ça se fête et pour marquer le coup la marque à l’étoile a fait bien des émules au salon de Francfort avec son très avant-gardiste et féroce Mercedes AMG Project One, prototype hautement inspiré de la F1. Justement le bolide a été pensé comme une F1 sur route ! Voyons ce qu’il a dans le ventre.

La voici enfin, la super car de la marque à l’étoile, présentée en grandes pompes au Salon de Francfort, nous avons nommé la folle furieuse, la Mercedes AMG Project One incontestablement l’une des vedettes de cette édition 2017 les plus attendues.

Près d’un an après avoir été annoncée au mondial de Paris et avoir nourri une foule de rumeurs et de teasers, l’hypercar hybride rechargeable baptisée Project One s’est enfin laissée retirer le voile qui la recouvrait par les mains du triple champion du monde de F1 et recordman Lewis Hamilton et admirer par une foule en extase. Et il y a de quoi !

Une Formule 1 sommeille sous les courbes de cette Mercedes AMG One Project

Le prototype proche de la série est en effet la première « Formule 1 » sur route et qui soit éligible au contrôle technique », tel qu’annonce Ola Källenius, responsable du développement chez Mercedes. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’impétueuse Mercedes partage son châssis avec celle d’une Formule 1

Annoncée comme le futur de la performance, cette hypercar a été tout simplement pensée comme une Formule 1 sur route. Elle se veut être un  monstre de puissance qui s’est offert à l’occasion des 50 ans de la marque allemande, excusez du peu,  le V6 1,6L hybride et  à injection directe de la Formule 1 Mercedes-Petronas championne du monde, lové au creux du capot arrière du coupé.  Aussi, le moteur thermique est secondé de quatre moteurs électriques, soit un pour le Turbocompresseur, un second intégré au moteur thermique, et un pour chacune des roues avant, capables de tourner à plus de 50.000 tr/ms, un exploit jamais réalisé !

De quoi conférer à ce bloc énergivore une remarquable puissance de 1000 équidés, qui le propulse de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes pour franchir allègrement la barre des 350 km/h. Une propulsion décoiffante gérée par une boîte automatique à huit rapports incluant mode manuel et palettes au volant.

mercedes-amg-project-one-francfort-2017

Mais ce n’est pas tout ! La Mercedes Biplace ( il est bon de le signaler) à rouage intégral, est également équipée d’une batterie lithium-ion, ce qui devrait lui permettre de rouler en mode relax, 100% électrique sur 25 kilomètres, sans polluer et se laisser mener par  ses deux moteurs électriques montés à l’avant. Avec cette hypercar de l’extrême, l’apogée de la performance et de la puissance sont atteints haut la main.

mercedes-amg-project-one-francfort-2017

A part cette puissance tonitruante, on sait aussi que l’habitacle de la Mercedes AMG Project One repose sur un châssis monocoque en fibre de carbone et que son intérieur accumule les superlatifs. Il se veut là encore minimaliste mais surtout inspiré d’une F1 avec ses fameux sièges sportifs, fort enveloppants et profonds, ses deux baquets, son pédalier et son volant réglables, ses deux écrans LED de 10 pouces.

mercedes-amg-project-one-francfort-2017

D’ailleurs, les avis sont mitigés, on reproche à la Mercedes AMG Project One de vouloir un peu trop ressembler à ses concurrentes, ce qui pourrait lui ôter tout cachet et toute personnalité. Mais ça ce n’est que notre avis ! Fort heureusement que la Mercedes AMG Project One a su tout de même garder un lien de parenté avec la marque à l’étoile, à savoir les entrées d’air béantes propres à l’AMG, situées juste au dessus d’une jupe au ras du sol. Globalement, l’esthétique reste indubitablement remarquable. Gros coup de cœur pour l’arrière marqué par un triple échappement, son épine dorsale, ses feux profilés qui englobent chacun trois foyers lumineux et ses portes en élytre.

Et la Mercedes AMG Project One sait se faire valoir car seuls 275 heureux preneurs pourront en caresser le volant au prix de 2,275 millions d’euros. Ainsi parée, nul doute que la Mercedes AMG Project One va faire de l’ombre aux Porshe 918 SPyder, Ferrari et McLaren P1.