De plus en plus, les voitures électriques et hybrides arrivent sur nos routes et beaucoup de gens qui envisagent les acheter sont curieux de savoir s’ils doivent installer des équipements de recharge spécifiques à la maison. La réponse est : « Cela dépend ».

L’idée qui est étrangère à la plupart des gens conduisant une voiture électrique pour la première fois est que la voiture peut être branchée toute la nuit pour commencer une nouvelle journée avec batterie complètement chargée. C’est comme remplir le réservoir d’essence d’une voiture conventionnelle chaque soir, cela parait frustrant mais pas à ce degré.

En effet, la recharge à domicile constitue 95% du taux de recharges effectuées en France. Deux méthodes sont possibles :

-A l’aide du cordon de recharge électrique fourni avec votre voiture électrique (en standard ou en option). Vous allez utiliser la même prise murale se trouvant à votre garage par ex.

-Installer une « wallbox » par un professionnel ou électricien qualifié. C’est un coffret mural plus puissant que l’installation domestique normale.

Quelle borne de recharge domestique est la meilleure ?

Généralement, tous les véhicules électriques sont fournis avec un câble ou cordon de recharge qui se branche facilement sur une prise domestique standard sans rien modifier.

Par contre, ce type limite l’intensité du courant à 10 A au max ce qui fait que le temps de recharge soit plus long que la deuxième méthode (wallbox).

Par contre, la plupart des grands constructeurs automobiles recommandent l’utilisation d’une wallbox pour des raisons de sécurité. Néanmoins, de nombreux utilisateurs se rechargent uniquement avec le câble fourni avec la voiture.

Cette solution est la plus économique et offerte à presque tout le monde. Néanmoins, il faut faire appel à un électricien ou un professionnel pour vérifier votre installation pour ne pas avoir des risques (même si celui-ci est trop faible avec les 8 ou 10A).

Nouveau Kia Niro EV 2018 joint la gamme des SUV électriques 2018 >>

D’une autre part, le coffret mural spécifique baptisé wallbox est vivement recommandé par les grands constructeurs de voitures car il est plus sécurisé et plus rapide. L’intensité modifiée par votre électricien permettra donc 16A voire plus. Seul bémol de l’utilisation d’une wallbox est son coût élevé. Les tarifs peuvent varier entre 500 et 1200 euros selon le coffret choisi (hors les frais de main de l’électricien).

Les personnes qui vivent dans des climats froids doivent garder à l’esprit qu’une partie de l’électricité stockée dans la batterie sert à préchauffer la batterie et l’intérieur de la voiture.

Avant de se lancer !

On recommande aux futurs acheteurs d’EV de vérifier quel est le « taux d’acceptation » pour le véhicule qu’ils envisagent d’acquérir. Plus le taux d’acceptation est élevé, plus la batterie sera rechargée rapidement. Certaines voitures n’ont qu’un taux d’acceptation de 3,3 kW, ce qui signifie qu’elles peuvent prendre jusqu’à 20 heures pour se recharger complètement si la batterie est complètement épuisée. Un taux d’acceptation de 6,6 kW réduit considérablement les temps de charge. La leçon est que, même si vous avez un chargeur de type wallbox, votre batterie peut prendre beaucoup de temps pour se charger si elle n’a qu’un taux d’acceptation de 3,3 kW.

Temps de recharge

Pour une recharge complète de votre voiture toute-électrique via une prise électrique standard, une durée de 8 à 10 h est nécessaire (2,5 kW). Or, un temps de 1h30 à 5 heures est suffisant pour un plug-in hybride rechargeable.

Les propriétaires de véhicules hybrides ont donc moins à se soucier. S’ils manquent de batterie, le moteur thermique prend le relais.

En conclusion, si vous n’avez besoin de recharger la batterie de votre véhicule EV que pendant les nuits, la différence de temps entre les deux modes de recharge à domicile parait négligeable.

Essai Citroën Berlingo électrique 2017 : impressions, avis et nouveautés